Au court de son voyage à Shashamene , l 'association Le Triangle D'I-Thiopia a eu l 'occasion de rencontrer Bérénice Morizeau,directrice de Positive Action Charity Organisation. cette demeure était connue sous le nom de Baugh Family House , une famille repatriée il y a quelques années par le biais d' Ethiopian World Federation Inc..Au décès de ses derniers, leurs héritiers ont mis a disposition ce lieu pour en  faire une maison sociale.La plupart de ces enfants sont atteints du H.I.V et sont pris en charge avec tous les moyens mis à disposition sur place tel que :soin, nourriture saine et une scolarisation à pédagogie Montessori.  Il est important de noter que les aides apportées par les contacts de Bérénice ainsi que les quelques associations européennes et internationnales permettent de faire vivre ce lieu.C'est suite à cette belle rencontre que notre assiation a décidé de relever le défi de soutenir Positive Action Charity Organisation en mettant en place un échange régulier à Shashamene.

 

francais berenisse -1

Le Triangle D'I-Thiopia remercie tous ceux qui nous ont accompagner tout le long de l 'annee 2016 avec tous les donnateurs financier.Nous avons réalisé ce voyage dans de bonnes conditions .Nous avons rencontrer Bérénice directrice du Centre Yawenta qui nous a acceuilli avec le sourire et un grand coeur . Cette nouvelle Année qui se présente nous motive pour atteindre de nouveau objectifs pour continuer a soutenir les deux projets de Shashamane (Ethiopie).bienvenue à tous ceux qui veulent nous rejoindre dans cette aventure .

Chers amis et donateurs,

Trois mois se sont déjà écoulés depuis notre dernier compte-rendu et il est temps de vous raconter comment se sont passés les mois de Juillet, Aout et Septembre 2017 au Centre Yawenta pour Enfants.

Ce trimestre a commencé avec notre kermesse annuelle qui a eu lieu le 7 Juillet. Comme chaque année les enfants avaient préparé plusieurs représentations de danses, chants, poésies, mais c’est la pièce de théâtre ou ils ont imité les parents attentifs à l’éducation de leurs enfants et les parents négligents qui a eu le plus de succès. Elle a aussi beaucoup plu à Mihiret, la représentante du bureau de la protection maternelle et infantile de Shashemene, que nous avions invitée pour l’occasion. Après un discours rappelant aux parents leurs responsabilités et les conditions de prise en charge des enfants à Yawenta, elle s’est associée à nous pour remettre des récompenses aux parents les plus méritants – ceux qui avaient participé à toutes les séances de jardinage et toutes les formations de l’année. Cette année, nous avons offert des porte-monnaie aux femmes et des montres aux hommes, ce qui a été très apprécié de tous et encourage les autres parents à suivre cet exemple.

Comme toujours après la kermesse, nous avons réorganisé nos services pour faire de Yawenta

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             un centre aéré pendant la fermeture de l’école en Juillet et Aout. Cette année toutefois, nos effectifs

ont été particulièrement réduits et la présence des enfants irrégulière, ce qui nous a empêchés de

mettre en place des activités en continu. Nos enseignants ont proposé beaucoup de sport et d’art

plastique, le psychologue des séances de jeux et de relaxation. Nous avons aussi passé beaucoup

de temps autour du jardin, pour lequel les enfants ont confectionné des panneaux pour identifier nos

cultures ! L’équipe éducative a aussi été aidée de Nura et Wondimagegn, deux jeunes bénévoles qui

sont venus régulièrement faire du soutien scolaire et proposer d’autres activités avec les enfants.

 

Au mois d’Aout, nous avons consacré beaucoup de temps à Iskinder. Ce jeune orphelin de 13 ans vit avec son oncle et sa tante. Bébé, il a été  victime d’un accident de la route au cours duquel ses tympans ont été gravement endommagés.

                                                                                                                                                                                                                    Comme beaucoup d’enfants séropositifs, il a également eu des infections chroniques des oreilles et son ouïe a été réduit au point de l’handicaper dans son éducation et sa socialisation. Timide, réservé, Iskinder avait besoin d’être opéré pour reprendre confiance en lui. L’année dernière, sa famille avait pris en charge la chirurgie d’une oreille, et nous nous étions engagés à financer la deuxième opération cet été. C’est Misa, notre manager santé, hygiène et nutrition qui s’est occupée de toutes les démarches et s’est organisée avec la famille pour qu’Iskinder ait toujours quelqu’un à ses côtés. Il a été hospitalisé dans l’une des meilleures cliniques du pays dans la ville d’Awasa, à 25 kilomètres de Shashemene et a passé le reste du mois à la maison. A la rentrée, il a rejoint le collège avec ses camarades ; vu les progrès radicaux qu’il a fait après la première chirurgie, nous avons bon espoir d’en faire l’un des meilleurs de sa classe !

Le 25 Aout, nous avons appelé les membres de la société civile locale à venir visiter notre projet via une lettre d’invitation distribuée par les membres de l’assemblée générale de notre organisation. Les enfants avaient préparé un spectacle qu’ils ont présenté à une audience petite mais très intéressée. Nos visiteurs nous ont invités à renouveler et multiplier ce genre d’invitations afin de mieux ancrer notre projet dans le tissu social local.

Nous avons ensuite fermé l’école aux enfants pendant deux semaines pour notre habituelle pré- rentrée. Nous avons employé un nouveau directeur, Girma, pour encadrer l’équipe éducative : ce jeune entrepreneur ambitieux enseigne depuis plus d’une décennie et a ouvert plusieurs écoles d’informatique et de langues à travers Shashemene. Il a apporté de nouveaux outils aux enseignants pour réorganiser et renforcer leur préparation de classe. Pendant que ceux-ci préparaient leur programme annuel, l’équipe d’entretien a réaménagé l’école maternelle pendant que plusieurs équipes s’y relayaient pour tailler et arracher tous les buissons épineux qui l’avaient envahi pendant des années et mettre les toilettes aux normes. La cuisine a aussi été complètement rénovée pas Ras Joseph qui a également rénové le toit de notre ancienne cantine en remplaçant les tôles par une belle bâche verte jaune et rouge qui fait rentrer la lumière dans ce préau extérieur transformé en salle de jeux. Quant à notre nouvelle cantine, il s’agit d’un barnum de cinquante mètres carrés que nous avons fait bâtir sur une dalle de béton pendant le premier semestre de l’année. Compl ètement imperméabilisée, cette structure nous permet aussi d’avoir un lieu propre et adapté pour les réunions et les évènements que nous organisons. Les enfants comme l’équipe étaient ravis de constater toutes ces améliorations !

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons aussi changé notre stratégie avec les collégiens qui a l’exception de 4 élèves boursiers fréquentaient jusque l’école publique des environs à la demi-journée et le reste du temps à notre centre avec un éducateur. Étant donné la mauvaise qualité de l’éducation publique et nos difficultés à trouver un bon éducateur, les collégiens seront désormais élèves de l’école privée J.R.D.C. qui se trouve juste derrière notre école maternelle. Les parents comme les adolescents ont été ravis de cette décision, car ils bénéficieront d’un suivi et d’une éducation de bien meilleur qualité. Ils restent externes et viennent manger leur petit déjeuner, déjeuner et gouter au projet et profitent de nos services de transport.

Tous ces changements mis en place, nous avons reçu de nombreux nouveaux bénéficiaires pour rejoindre principalement l’école maternelle et quelques élèves de primaire. Le bureau de la protection maternelle et infantile nous a mis en lien avec l’association des personnes malentendantes, et nous avons intégré 4 enfants dont les parents malentendants sont dans des situations socio-économiques difficiles. Nous avons également signe un partenariat avec une autre ONG locale qui prend en charge des enfants à qui nous offrons un soutien nutritionnel et éducatif. Nous sommes fiers de prendre désormais en charge 130 enfants très vulnérables âgés de 3 à 17 ans !

Nous sommes heureux d’entamer la nouvelle année 2010 du calendrier éthiopien avec autant de nouveautés et nous comptons sur votre soutien pour nous aider à continuer notre travail aupr ès de nos petits protégés. Durant les mois de Juillet, Aout et Septembre 2017, nous avons récolté 410 165,99ETB (soit environ 16 406€) tandis que le total de nos dépenses s’est élevé a 418 628,66ETB (soit environ 16 745) :

 

 

ANNÉE 2016

Remerciements aux membres et bénévoles du Triangle D'I-Thiopia

POSITIVE ACTION CHARITY (Centre Yawenta)

IMG_1865

 

IMG_1866

POSITIVE ACTION CHARITY (Centre Yawenta)

IMG_1872

POSITIVE ACTION CHARITY (Centre Yawenta)

IMG_1873

IMG_1874

 

10306720_749242071765175_2811146886673517639_n

10354611_749242065098509_888946273932052740_n

 

francais berenisse -2

Faire un don

LE-TRIANGLE-D'ITHIOPIA-QUAD

 

 10414608_749242101765172_7095951345247562241_n
 10421435_749242135098502_8941071329952615316_n

association awanta 1

association awanta 2

anglais berenisse1-1

anglais berenisse1-2

 Le Triangle D'I-Thiopia

Essaie de soutenir  financièrement & matèriellement cette maison sociale de Shashamane en Ethiopie où il reste encore beaucoup de travail à faire .Les cours scolaires qui leurs sont donnés par la méthode Montessori sont assez honéreux

Soyez solidaires 1 euro représente beaucoup en Ethiopie

       ou faire un don par le biais de notre asso direct en ligne sur le lien ci-dessous 

 Faire un don

 

11401322_397463973795694_1444600841853020338_n

11111610_397463797129045_609580175686180460_n

11015363_397463803795711_1273150404030144438_n

10372508_397463987129026_6389470605822707276_n

Quelques idées de budget :

10€= Le budget hebdomadaire pour l’achat de matériel scolaire (cahiers, crayons, photocopies etc.)

22€ = Le budget mensuel pour les détergents (désinfectant, javel, produit vaisselle etc.)

40€ = Le budget hebdomadaire pour les dépenses médicales et du psychologue hors urgence (déplacements à l’hôpital, visites aux familles, achat de médicaments, etc.)

46€ = Le budget mensuel des frais de scolarité pour nos 9 élèves de Grade 5, inscrits dans des écoles privés

48€ = Le budget mensuel pour les articles d’hygiène (savons, lessive, shampoings, brosses à dents et dentifrices, cotons tiges etc.)

48€ = Le budget mensuel pour les bouteilles de gaz de la cuisine (2 par mois)

85€ =Le budget annuel pour les uniformes de nos 9 élèves de Grade 5, inscrits dans des écoles privés

100€ = Le budget hebdomadaire pour l’achat des produits frais (fruits et légumes, lait, tofu etc.)

130€ = Le budget mensuel pour les denrées non périssables (riz, pâtes, farines, lentilles & haricots secs etc.)

240€ = Le prix (inabordable pour nous) de l’opération pour soigner le tympan d’un de nos bénéficiaires et ainsi améliorer son audition.

250€= Le budget mensuel pour la location des locaux (bâtiment principal et bâtiment adjacent pour la classe de maternelle)

1250€= l’ensemble des salaires et taxes associées pour un mois. 20 salariés (dont 4 mi-temps) : 5 personnel administratif (directrice – manager – comptable – secrétaire – intendante), 9 personnels éducatif et de soutien psychosocial et médical  (1 manager santé-nutrition-hygiène, 6 enseignants, 1 psychologue , 1 aide-soignante), 5 personnel d’entretien (2 femmes de ménage, 1 femme baigne et lave le linge des enfants qui en ont besoin, 1 cuisinière et 1 assistante de cuisine), 1 garde de nuit.

                                                                                                Faire un don

LE-TRIANGLE-D'ITHIOPIA-QUAD

L'Association L.T.D.I soutien ce projet :

Année 2016

 

yawenta 2

 

 

Année 2013

 

Grande

 

donation berenice